Isle de Vancouver

Publié le par julienclaire

Mardi 31 juillet :

Pour notre dernière expédition, ma soeur Claire a réservé un camping sur la côte ouest de l'île de Vancouver.

4 fois plus grande que la Corse mais très près du continent, on y accède en ferry. Le voyage est très beau car le bateau passe entre de petites îles toutes boisées et à peine habitées.Isle Vancouver (1)

Et pour nous souhaiter la bienvenue une troupe d'Orques se montre. On les voit de loin mais c'est quand même impressionant et après les Grizzlis de la semaine dernière (dans une réserve en montagne...) on a pu apercevoir 2 des grands prédateurs du pays.

L'île est surtout peuplée au sud autour de la capitale de la Colombie Britanique : Victoria. C'est la plus ancienne ville de l'état est elle est assez jolie. L'ambiance autour du port et du parlement est particulièrement agréable.Isle Vancouver (12)

Le reste de l´île est un paradis pour les amoureux des grands espaces avec des montagnes et d'immenses forêts. Il y en a partout jusqu'au bord de l'eau.Isle Vancouver (6)

Le bois est une des grande richesse du Canada et ici comme partout ailleurs dans le pays on peut voir les tas de troncs d'arbres sur les rivières. C'est moins cher que les camions et il y a de la place pour les stocker!Isle Vancouver (2)

Notre camping était situé au bord de l'océan sous les arbres. Nous avons pu faire 2 balades pour rejoindre des plages de cailloux et de sable. Evidemment on est d'abord passé par la forêt avant de descendre au bord de l'eau.

Avec les enfants on n'a pas pu faire une vraie rando mais il existe un sentier de 75 km tout au long de la côte qui passe dans la forêt et sur les plages. Ce doit être très chouette sauf quand il pleut....Isle Vancouver (5)

On voit bien que le coin est humide une grande partie de l'année. Tout est très vert et la végétation est abondante. Nous on a eu de la chance (comme depuis le début de notre séjour au Canada!) avec 2 jours de soleil sur 3 et de la pluie la première nuit seulement.

Même si on était au bord de l'eau presque tout le temps et malgré le beau temps on ne s'est pas baigné : l'eau est au moins aussi fraiche qu'en Bretagne et on préfère garder le souvenir de la chaleur des eaux tropicales!

Voilà nous sommes de retour à Vancouver pour 2 jours avant de prendre notre avion. Départ jeudi à 18 h et arrivée vendredi à Paris. Puis train pour Grenoble dimanche soir!

Merci de nous avoir lu pendant ces 11 mois. On espère vous avoir donné envie de voyager avec nos récits, et si non vous avoir fait découvrir de magnifiques pays tout au long de ce blog.

Merci aussi pour vos commentaires qui nous ont toujours fait très plaisir.

Hasta luego, Good bye, à très bientôt!

Claire et Julien

Publié dans Canada

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Un grand merci pour tout ce que vous avez publié sur votre blog les photos et les commentaires: c' était super et on a eu l' impression d' en profiter un peu...à très bientôt sur Grenoble en<br /> espérant que le choc ne soit pas rop rude.<br /> Bises
Répondre
M
chouette !!! on est très heureux de vous revoir, même si on continuerait bien ce voyage car il en reste des pays à découvrir :-) !!!! en tout cas un grand merci pour tous ces récits, d'ailleurs<br /> toujours bien écrits ;-), et très bon retour en france et à très bientôt, bises de toute la famille vertaco
Répondre
D
Votre blog est super, vous avez réussi à nous donner l'envie de voyager et surtout nous faire découvrir des facettes inconnues de certains pays. Cela vous fera un super souvenir de votre aventure!<br /> Je vous attends à Paname :o)
Répondre
S
Merci pour vos photos et récits c'étaient très enrichissant et vous nous en avez mis plein les yeux. Très envie de découvrir ces pays grâce à vous. Merci d'avoir pris le temps de nous faire<br /> partager votre aventure. J'espère que vous n'aurez pas trop le mal du pays en revenant parmi nous. Je vous souhaite un bon retour, il fait gris mais chaud et lourd, vous aurez peut être de la pluie<br /> d'été en rentrant. Bon retour à vous.<br /> Bises, sandrine
Répondre